Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Samsung Algérie : Bientôt une usine d’électroménager à Annaba
Zone Membre
Publicités

Annaba. Samsung Algérie : Bientôt une usine d’électroménager à Annaba

Publié le 28/02/2018

Samsung AlgérieEn Algérie, le géant sud-coréen renoue avec les vieilles traditions et mise désormais sur l’usinage. Après l’inauguration d’une première usine d’assemblage de smartphones, Samsung ouvrira une deuxième fabrique d’électroménager à Annaba.

Le géant sud-coréen Samsung ouvrira bientôt son usine d’électroménager en Algérie. Elle est implantée à Annaba. Ses lignes de production commenceront à vrombir sous peu, certainement avant la fin du mois de mai prochain. En Algérie, Samsung renoue ainsi avec les vieilles traditions et mise désormais sur l’usinage. Il y a quelques semaines, la firme sud-coréenne avait inauguré, à Rouiba (Alger), une première usine de montage de smartphones.

Une première en Afrique. Une démarche assez symbolique pour cette marque qui s’accroche inlassablement au marché algérien. Grâce aux partenariats conclus avec des opérateurs locaux, tant pour la branche téléphone que pour l’industrie de l’électroménager, Samsung prend un nouveau virage en Algérie.

Objectif : continuer à croître de façon profitable et doper ses parts de marché ; un des plus importants de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Mais pas seulement. «Nous voulons être plus compétitifs sur le rapport qualité/prix, apporter une valeur ajoutée pour l’économie du pays à travers le transfert technologique et la création d’emplois», souligne le directeur général de Samsung Algérie, Joonho Jung, rencontré au Samsung Mena Forum qui vient de se tenir à Rome, en Italie.

Une équipe de 130 ingénieurs algériens a d’ores et déjà été formée par Samsung pour les besoins de son usine de Annaba. «Nous en formerons encore davantage au fur et à mesure que nous évoluons dans la production et dans les innovations», assure le directeur général de Samsung Algérie.

Il y a quelques semaines, le champion mondial des smartphones s’est lancé dans l’assemblage des téléphones cellulaires à Rouiba, à Alger. Fruit d’un partenariat avec son distributeur Timecom, cette unité d’assemblage de smartphones, inaugurée en janvier dernier par le ministre de l’Industrie, produira cette année 1,5 million de téléphones cellulaires avant de passer à la vitesse supérieure dès 2019, pour volume de production de 2,5 millions d’unités.

A Annaba, la future usine de Samsung, en cours de réalisation avec son distributeur exclusif d’appareils électroménagers, produira des téléviseurs, des machines à laver et des réfrigérateurs. Avec ces deux fabriques, Samsung signe une nouvelle offensive sur le marché algérien des smartphones et de l’électroménager. «Des investissements en ligne de mire déterminés par le gouvernement algérien et qui donne la part belle à la production nationale», précise Joonho Jung.

La marque sud-coréenne, qui détenait plus de 40% du marché algérien des smartphones, veut désormais se hisser au rang de leader dans le segment de l’électroménager. «Nous sommes déjà leader du marché des téléphones cellulaires. Dans l’avenir, nous voulons être la marque préférée des Algériens», nous a indiqué le directeur général de Samsung Algérie, comme pour lancer un avertissement on ne peut plus franc à l’adresse de la concurrence.

Le patron de Samsung Algérie a ainsi levé le voile sur les investissements et les objectifs de sa marque en Algérie. Les perspectives semblent prometteuses pour Samsung, d’autant plus que le marché ne fait que se resserrer sous l’effet des mesures dites d’encadrement des importations, introduites par le gouvernement. La direction de Samsung Algérie est bien consciente des enjeux.

C’est la raison pour laquelle le géant sud-coréen a décidé de lancer deux usines en Algérie en partenariat avec ses deux principaux distributeurs. Deux grandes ailes qui devraient propulser la marque vers les points culminants des deux marchés : celui des smartphones sur lequel Samsung est déjà leader, ainsi que sur le marché de l’électroménager, dont la concurrence est de plus en plus rude.

Joonho Jung dit compter sur «la lucidité du consommateur algérien et la perspicacité dont il fait preuve lorsqu’il s’agit de choisir son produit». En définitive, Samsung Algérie montre qu’à côté de son objectif d’accroître les ventes et les parts de marché, il ne délaisse pas pour autant sa stratégie d’investissement sur le long terme en Algérie.

Ali Titouche [EL WATAN - 27-02-2018]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Le Consulat de France à Annaba changera d'appellation à partir du 1er mai
Actualité suivante »
Annaba. Visite de l'ambassadeur de France, M. Xavier Driencourt

Les Commentaires

Nous nous réjouissons de cette excellente nouvelle qui participe au développement de notre région et qui surtout prend part à créer des emplois et faire avancer notre région de notre pays vers un progrès indispensable.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires