Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Visite de l'ambassadeur de France, M. Xavier Driencourt
Zone Membre
Publicités

Annaba. Visite de l'ambassadeur de France, M. Xavier Driencourt

Publié le 28/02/2018

Ambassadeur de France en AlgérieAccompagné de Patrick Poinsot, le jeune consul général de France à Annaba, l’ambassadeur a été reçu, hier, par Mohamed Salamani, le wali de Annaba avec lequel il s’est entretenu, en présence des présidents de l’APW et de l’APC, des différents volets de la coopération dans cette wilaya, entre la France et l’Algérie.

Entre autres sujets, celui portant sur l’avenir du projet d’un lycée français à Annaba a été abordé. A propos de cette question, M. Driencourt a déclaré : «Effectivement, le sujet a été abordé avec le wali de Annaba. Le projet progresse. J’en ai parlé également avec notre consul général. J’ai un bon espoir que les choses avancent.

Nous allons chercher un immeuble qui soit adapté à une création d’une école française. Cependant, je tiens à préciser qu’une école est tel un tramway, il faut tout un travail pour le réaliser et cela prend certainement du temps.» Avant de se rendre à Cital, une société issue d’un partenariat économique franco-algérien, où il a eu des explications sur les différentes étapes de réalisation d’une rame, l’ambassadeur Xavier Driencourt s’est réuni avec des personnalités importantes des secteurs économique, culturel et universitaire de Annaba.

Il a également visité la Basilique Saint Augustin (Lalla Bouna), et s’est rendu à l’Institut français pour suivre l’évolution du chantier de rénovation de l’établissement, dont l’inauguration est programmée le 18 avril prochain.

Mohamed Fawzi Gaïdi [EL WATAN - 27-02-2018] (Synthèse)

Illustrations : photos du site de l'Ambassade de France






ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Samsung Algérie : Bientôt une usine d’électroménager à Annaba
Actualité suivante »
Annaba. Les cancéreux de la région de Annaba en détresse

Les Commentaires

L'ouverture prochaine d'un lycée Francais à Annaba et également une autre bonne nouvelle. Elle fera la joie des lycéens qui veulent avancer, qui veulent progresser et qui ne trouvent pas à leur disposition les moyens qui les aident à aller de l'avant.
L'installation de ce lycée Francais garantira pour les lycéens un niveau d'enseignement, d'instruction et d'éducation qui équivaut le niveau requis à l'échelle internationale. Car malheureusement le retard pris par l'éducation nationale de notre pays, en dépit des différentes tentatives de reformes ici et là-bas qui se sont révélées catastrophiques, n'ont abouti à rien de bon. Quand vous avez des étudiants au niveau universitaires qui ne savent pas parler, qui ne savent pas s'exprimer, qui se savent pas donner un avis, qui ne savent pas aligner correctement une phrase que ce soit en Arabe ou en francais, qui connaissent à peine leur domaine et qui en dehors de celui-ci c'est le désert, il y a de quoi s'inquiéter sérieusement.

Donc nous souhaitons la bienvunue à cette établissement d'enseignement secondaire capable de dispenser à nos assidus jeunes lycéens et lycéennes, le savoir, les connaissances et tous les autres acquis nécéssaires pour les préparer à aller encore plus loin et faire d'eux nos élites du futur.
Annaba c'est un port, c'est une industrie, c'est un aéroport, c'est un symbole que la France maintient à sa manière car c'est de annaba que la France qu'elle a fait sa pénétration coloniale de toute la région. Pour Constantine c'est une mégre consolation. c'est juste une décision politique pour satisfaire nos voisin. il serait judicieux de lui donner le nom suivant: consulat de France de l Est algérien comme ça tout le monde sera heureux!!!!!!
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires