Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Une nouvelle étude pour Expédition MED : Microplastiques, c...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Une nouvelle étude pour Expédition MED : Microplastiques, ces déchets qui polluent notre Méditerranée

Publié le 27/07/2012

MedL’Expédition MED (Méditerranée En Danger), démarrera ce samedi 28 juillet pour effectuer une étude sur les microplastiques qui «guettent» notre Méditerranée.

Cette expédition scientifique est consolidée par un collectif de chercheurs issus de plusieurs laboratoires universitaires européens. Elle aura aussi à son bord, pour la première fois, un Algérien, le jeune Dr Emir Berkane, chercheur et militant écologiste.

Le MED 2010-2013 est une grande campagne scientifique et environnementale en Méditerranée lancée durant l’été 2010. Elle a choisi pour sa deuxième édition comme thème de recherche «ETUDE DES MICROPLASTIQUES FLOTTANTS ET DE LA BIODIVERSITÉ EN MEDITERANNEE».

Selon une étude menée par MED, il y a «une présence en mer d’une pollution plastique quasi invisible, susceptible de rentrer dans notre chaîne alimentaire». Le collectif aura pour mission d’élaborer «une étude spécifique de l’abondance et la dangerosité des micro-déchets de plastique qui dérivent en Méditerranée et s’y accumulent (…) sensibiliser les populations sur les méfaits du plastique en mer, et sur la nécessité de réduire nos déchets en amont »… Mais également de «profiter des campagnes embarquées pour permettre une collecte de données à l’échelle du bassin méditerranéen sur la biodiversité marine. »

Comme indiqué dans le communiqué du collectif MED, dont Liberté a reçu une copie, l’expédition aspire à « mettre en place un réseau constitué de centres de recherche et d’associations environnementalistes mobilisés pour la protection de la biodiversité marine en Méditerranée, et la lutte contre les déchets en mer ».

C’est d’ailleurs à l’initiative de Patrick Garaud, directeur de l’institut français de Annaba que Bruno Dumontet, fondateur de l’expédition MED et le Dr Berkane se sont rencontrés (voir photo, de droite à gauche :  Karim Chiri président d'hippone sub, Bruno Dumontet fondateur de expié med et Emir Berkane président de addem). Bruno Dumontet avait donné des conférences dans plusieurs villes algériennes. C’était à cette occasion le début de la collaboration scientifique dans les domaines de la pollution aux micros plastiques et de la préservation de la biodiversité marine méditerranéenne.

Par ailleurs, « une collaboration avenir entre l’association française et d’autres algériennes dans les domaines d’intervention du comité à savoir la biodiversité et la protection des eaux internationales serait envisageable », d’après le même communiqué.

« Le programme PMF/FEM/ALG (Programme de micro financement, fond mondial pour l’environnement et le PNUD) programme chargé d’octroyer des micro-financements à destination des associations algériennes œuvrant dans l’environnemental et à travers sa représentante Madame Benchikh, s’intéresse de très près à cette participation», comme souligné dans le communiqué.

Imène Amokrane [LIBERTE - 27-07-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Ouverture d'une école nationale supérieure des mines et de métallurgie dès la rentrée universitaire
Actualité suivante »
Annaba. Scandale dans les programmes de logement promotionnel aidé LPA

Les Commentaires

"Une soupe de plastiques"

290 milliards de microplastique de divers compositions (filaments, polystyrène, films minces de plastiques, détériorations des sacs et bouteilles plastiques, fragmentations des résidus industriels) des microdéchets retrouvés dans l'estomac des poissons transférés dans la chaine alimentaire, d'autres polluants chimiques tels que le polyéthylène, le polypropylène et des polyphénols peuvent véhiculés et affectés potentiellement les organismes "Triste avenir".
"Montagne de déchets"

Le Liban une véritable montagne de plusieurs mètres de déchets qui s'éffondre dans la mer, il s'agit de la décharge de Saïda (Voir vidéo Saïda, Labanon. Avi-Youtube).
"Cette expédition scientifique devrait en premier faire changer les comportements"

Les compagnies de transports maritime entre la France et l'Algérie d'un côté comme de l'autre jettent leurs sacs de déchets dans la grande bleue aussitôt qu'ils ont pris le large "Je l'ai vu de mes propres yeux" (Je pense qu'il faut soigner le mal par la racine).
En effet Mofannabi, ce désastre écologique de saïda au Liban, unique au monde, j'ai eu l'occasion de voir ce documentaire exceptionnel dans l'emission envoyé spécial il y a deux années de cela. C'est vraiment quelque chose sans comparaison avec les autres pollutions à travers le monde. On nage carrément dans une mer de plastique.
"Sans commentaire"

Voir vidéo "LES DESSOUS DE CANNES" Sous le tapis rouge les déchets.
(Dans la même rubrique plusieurs vidéos).
Revenant à notre article. Il y a certes la pollution côtière, conséquence de l'activité humaine: Des égouts jetés directement à la mer, des déchets industriels charriés par les rivières et les fleuves ainsi que d'innombrables exploitations de toutes sortes tout le long des côtes dont les déchets sont carrément déversés en mer etc...Èvidement il faut lutter sans merci contre ces méfaits pour arrêter la déterioration de l'environnement, non seulement maritime, mais l'environnement en général.

Mais pour ce qui concerne la pollution de la méditerranée, ce sont surtout les grands navires et les bateaux de tous genre qui sillonnent sans arrêt dans tous les sens, qui sont les grands pollueurs. Ils déversent souvent des substances nocives et des déchets de toutes sortes pendant la nuit. Même s'il y a une réglementation et une surveillance à ce sujet, beaucoup de ces navires contrevenants échappent à la sanction parcequ'il est difficile de les identifier. C'est surtout là qu'il faut faire beaucoup d'efforts pour détecter les navires suspects afin d'épargner la méditerranée des pollutions dangeureuses qui la guettent.

Mais il y a plus grave encore. De richisimes compagnies pétrolières envisagent de construire des plates-formes pétrolières en plein méditérranée pour extraire les gisements d'hydrocarbures que l'on vient de découvrir. Si ces ogres et autres requins de la finance, à la faim irrassasiable, réussissent à faire passer leur projet, bonjour les dégâts!! Ce jour là sera le début de la fin. Parcequ'il ne faut pas oublier que la mer méditerranée est une mer quasiment fermée.
Bonjour ricrac,

Avec Sidi Ramdan notre site "AnnabaCity" Nous fait passer un peu le temps et nous transforme devant une telle situation en véritable "Ecolo".
"ça y est, on y est"

Souvenons nous du message qui nous a laissé le commandant Jacques-Yves Cousteau lors de sa visite à Annaba en 1970 la méditérannée est la plus belle au monde, il y a une biodiversité extraordinaire le long des côtes recèles des trésors insoupçonnés et n'a rien a envier aux océans de la planète, a savoir le site d'Annaba est le plus beau d'Afrique du nord.
Il tire la sonnette d'alarme et nous conseil d'on prendre grand soins, car c'est une mer plus fragile que les autres, elle est quasi fermée son eau est peu brassée, si elle continue d'être polluée ce serait catastrophique pour les générations future.
Malheureusement ce message date de plus de quarante ans et on commence a subir les conséquences.
"Pourquoi la mer est en danger"

. 44% des villes côtières non pas de systèmes de retraitement des eaux.
. Le sud de la méditérranée fait l'objet d'une très forte poussée démographique, en 30 ans la population a augmenté de 50%.
. 85 villes de plus de 300.000 habitants.
. la température de l'eau a augmenté de près de 3 degrés et la salinité progresse.
En effet c'est un excellent moyen pour nous faire occuper sur autre chose et oublier un peu le jeûne.
"Horizon 2020 une initiative globale pour lutter contre la pollution en Méditérranée"

. Lancé en 2006, vise à promouvoir une véritable stratégie en catalysant la coordination entre les différents acteurs du pourtour méditérranéen.
. "L'initiative horizon 2020" vise à améliorer la qualité de vie de plus de 420 millions de citoyens vivant dans les 25 pays du pourtour méditérranéen.
. Il s'agit d'un programme regroupant l'ensemble des politiques, stratégies et plans d'actions visant a renforcer la protection de l'environnement.
. Je pense que ce serait la solution la plus efficace.

J'arrête là comme le disait si bien notre ami "séraidi" dehors il fait un petit rayon de soleil je retourne dans la verdure du jardin prendre un bol d'air et d'oublier la pollution de la grande bleue.
Bonjour à tous,

Surpêche, réchauffement climatique, pollution...L'activité humaine impacte les océans. De la prolifération des méduses, et requins à la formation de continents de plastique, des chercheurs tentent, en mer Méditérranée de comprendre l'interaction des changement environnementaux sur ce milieu naturel.

En effet, j'avais oublié de vous le signalez concernant la pollution en mer, hier le 31 juillet 2012 sur "france 5" émission "C dans l'air" vous pouvez revoir 3 vidéos (Danger de l'océan, océans en danger).
Bonjour,

La pollution et l’environnement n’ont jamais été des priorités pour nos dirigeants. Il n’y a aucune ville côtière qui a mis en place des systèmes d’épuration, des incinérateurs ni d’usine de recyclage des déchets. Il suffit de voir la couleur noire des eaux des ports dans les pays du Maghreb pour se faire une idée. Derrière la grenouillère, des grands tuyaux déverse toute la saleté des immeubles de clair soleil. Une eau savonneuse qui se déverse à grand débit dans la mer. Il faut aussi voir la plage Rizi Amor, on n’arrive même pas à marcher sur le sable tellement qu’elle est engorgée d’eau usée qui dévale des environs. Toche, c’est la même chose des parties entière de la plage sont souillées. Je me demande comment on arrive à faire trompette dans ces coins. Je ne parle pas des sacs en plastic et des boites de conserves jetées à tour de bras dans l’environnement.
Comment peut on parler d’écologie dans notre pays ? Nous avons une responsabilité individuelle dans cette catastrophe écologique.. On ne fait rien pour cela. Il est important que des politiques environnementales soient mises en place pour essayer d’améliorer tout ça. Je pense que nous sommes loin de cette réalité.
En effet "lille1" Malgré tout ça bouge à petits pas, il existe déjà un programme des nations unies pour l'environnement.
A lire: "Plan d'action pour la Méditérranée pour la convention de Barcelone" en 1975,16 pays Méditérranéen ont adoptés le plan d'action pour la Méditérranée (PAM)lire les points essentiels "acceuil à propos du PAM".
Lire absolument "Les protocoles 6 pages" l'Algérie fait partie du PAM depuis le 10/06/95...Bonne lecture.
"notre-planete.info"

(Google) "Un gigantesque "continent" de déchet se forme dans le pacifique nord".
* Les déchets produits des activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins dans la taille atteint près de 3,5 millions de km2.
* En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier a découvrir cette zone, des déchets de plastiques flotants s'accumulent... voir vidéo...les déchets prennent le large et arrivent bientôt chez nous.
"Conclusion"

"L'homme se détruira lui même, c'est juste une question de temps".
*Rabi youstourna*
"Annaba l'environnement"

(ST 1er août 2012):
Des milliers de poissons morts qui flottaient à la plage Seybouse...(Ahmed Chabi).

"Gelma"
Dégradation de l'environnement les décharges sauvages se multiplient la situation sanitaire est mise en péril... (A.Boudaffa).
"L'irrigation par des eaux usées"

33 affaires dans 10 wilayas liées à l'irrigation des cultures agricoles par des eaux usées des produits maraichers pastèques, melons...La cata...
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires