Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Santé : De nouvelles techniques d'exploration sans douleur
Zone Membre
Publicités

Annaba. Santé : De nouvelles techniques d'exploration sans douleur

Publié le 30/09/2012

Bonne nouvelle pour les femmes qui soupçonnent un cancer du sein.

En effet, la clinique «Les Jasmins» vient d’acquérir une nouvelle technologie de dépistage du cancer du sein à l’aide d’une IRM de dernière génération (1.5 Tesla) qui dispose d’une antenne spéciale mammaire. Selon le docteur Mounir Barka, un spécialiste en radiologie, cette technique, unique dans la wilaya de Annaba, détermine avec une très grande précision l’existence ou non de tumeur au sein, même dans sa première phase de formation.

Salvatrice à plus d’un titre, cet examen radiologique supplie à celle de la palpation et offre une très grande opportunité aux femmes atteintes pour se faire traiter à temps, sachant que lorsque ce type de cancer est détecté dans sa première phase de formation les chances de guérison sont plus élevées. L’autre nouvelle technique inédite à Annaba qu’assure cet appareil à résonance magnétique est l’exploration des voies biliaires. En effet, selon docteur Talbi, radiologue, cette IRM est également dotée d’une antenne spéciale pouvant «percer» les voies biliaires et détecter toutes anomalies ou pathologie avant l’intervention médicale ou chirurgicale.

A ces techniques nouvelles, il faut ajouter celle de l’angiographie qui consiste, selon toujours les deux spécialistes en imagerie, à l’injection d’un produit de contraste pour explorer les vaisseaux sanguin en cas de plaies vasculaires, sachant que tout tissu du corps qui n’est pas irrigué en sang durant 6h est condamné à une amputation, d’où l’intérêt de cette technique qui détermine avec précision les vaisseaux sanguins endommagés.

Enfin, dans le cadre de la lutte contre la douleur, on envisage très prochainement la mise en place dans cette clinique à Annaba, de l’examen de coloscopie virtuelle, lequel évite au malade l’introduction par voie rectale d’une sonde longue de 1,5 m pour les besoins de l’exploration de ses intestins. Le scanner qui assure cet examen reconstitue par une image le tube digestif et détermine avec exactitude la présence par exemple de polypes ou autres inflammations avec d’envisager une ponction pour analyses. Cela évitera aux patients sains de passer systématiquement une coloscopie traditionnelle très contraignante et douloureuse.

Mohamed Fawzi Gaïdi [EL WATAN - 30-09-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Vol de bétail : Arrestation de 4 voleurs dont 2 policiers
Actualité suivante »
Annaba. Éducation : prochaine livraison d'établissements scolaires

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires