Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: Pour faire entendre leurs revendications - Des transporteu...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Pour faire entendre leurs revendications - Des transporteurs vont marcher sur le ministère des Transp

Publié le 06/05/2013
Les transporteurs et les chauffeurs de taxis, au niveau national, ont décidé de «marcher» sur le ministère des Transports le 26 mai prochain «pour faire valoir leurs droits et obtenir gain de cause», selon les termes d’un procès-verbal de la réunion tenue à Sétif le 30 avril dernier. Cette réunion, qui a rassemblé tous les représentants nationaux du secteur des transports publics d’obédience UGTA, UGCAA et UNACT (Union nationale des Chauffeurs de taxi Alger-Centre) était présidée par le secrétaire général de l’union de wilaya de l’UGTA, en présence des secrétaires généraux des wilayas de l’Est, et des représentants des wilayas du Sud, du Centre et de l’Ouest du pays. Après les débats et les concertations qui ont porté sur les différents problèmes des transporteurs, les transporteurs ont pris la décision de durcir le ton afin de se faire entendre des décideurs qui, jusqu’ici, «n’ont fait que temporiser en ignorant les problèmes de fond, seuls susceptibles de garantir un avenir sûr» à des milliers de chauffeurs de taxi notamment qui se battent depuis des années contre le monopole exercé sur l’attribution des licences et la gestion de ces dernières «qui s’attribuent désormais aux enchères, au détriment du gagne-pain du chauffeur de taxi» comme l’a souligné hier Fethi Ouled Meriem, le leader du syndicat (UGTA) au niveau d’Annaba. Sur ce point, «la mise en œuvre d’une licence administrative nationale sur le modèle établi par le décret 91/98 du 03/05/1988 demeure un des points les plus importants dans la liste des revendications de la corporation. Autres doléances, la revue à la baisse à 6% du calcul de l’imposition actuelle fixée à 12%, l’effacement de la dette fiscale, et la mise en œuvre d’un statut du transporteur, ainsi que la représentation au niveau des commissions techniques comme celle du retrait du permis de conduire. Une
meilleure prise en charge de la part de la direction des Transports, des contraintes rencontrées par les transporteurs, figure parmi les nombreux problèmes maintes fois soumis aux autorités concernées sans aucun résultat probant, du moins au niveau de la wilaya d’Annaba. Pour notre interlocuteur, le recours à l’organisation de cette caravane représente un premier pas dans les étapes prévues pour faire pression sur les décideurs et les inviter à s’asseoir à la table des négociations avec les représentants de la corporation, une demande qui n’a eu aucune réponse au niveau de notre wilaya pas plus qu’à celui des autres régions, d’où la décision d’unification des efforts, dans l’espoir d’obtenir gain de cause.

L'EST - 06/05/2013 - Farida H.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Journée de la Presse - Visite de courtoisie de cadres de la Police à la Rédaction de l’Est Républicai
Actualité suivante »
Annaba: El-Kerma - Cinq jours sans eau potable

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires