Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Sidi-Amar - Les parents d’élèves rejettent la tenue des exa...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Sidi-Amar - Les parents d’élèves rejettent la tenue des examens le 16 juin

Publié le 08/05/2013
En signe de protestation contre la date retenue pour la tenue des examens de fin d’année, les parents d’élèves de certains établissements scolaires primaires, implantés dans la commune de Sidi-Amar, dans la daïra d’El-Hadjar, comptent observer un sit-in devant l’école Salah Belaïd de Sidi-Amar. Ces parents en colère estiment que la  date du 16 juin, qui a été retenue par la tutelle est trop tardive et souhaitent qu’elle soit avancée à la fin du mois de mai sinon au début du mois de juin prochain, afin de permettre à leurs enfants de bénéficier d’un repos plus conséquent. Ils dénoncent par la même occasion les conditions dans lesquelles se déroule la scolarisation des élèves du premier et second palier. Conditions qu’ils ont qualifiées d’inhumaines et d’exténuantes, est-il souligné.
Selon Mme Bouguerra Nadia, la représentante des parents d’élèves concernés et qui dit s’exprimer en leur nom, le recours à la protestation s’impose pour amener les responsables du secteur de l’éducation à reconsidérer les calendriers arrêtés. «  Nous informons les décideurs que nous n’approuvons pas les dates des compositions, qui sont prévues le 16 juin 2013, une date qui est censée être celle du début des vacances, vu que le Ramadhan commence le 9 juillet. Les élèves qui sont nos enfants sont épuisés par le programme scolaire, qui est très lourd et  par ces cartables trop volumineux.  Comment voulez-vous qu’ils se concentrent sur les compositions en pleine période de fortes chaleurs ?  De plus les parents qui soutiennent leurs enfants depuis le début de l’année sont eux aussi  fatigués,  c’est inacceptable !  C’est pourquoi nous avons décidé d’un commun accord d’organiser une « ouakfa ihtijajia »  de tous les parents devant l’école jeudi 9 mai 2013. Nous comptons durcir notre mouvement de protestation allant jusqu’au boycott des études si la date
fixée n’est pas avancée » a indiqué Mme Bouguerra. Et d’appeler les parents d’élèves concernés d’être au rendez-vous devant les écoles de leurs enfants. Nous apprenons aussi auprès des organisateurs que beaucoup d’enseignants soutiennent la doléance des parents d’élèves.

L'EST - 08/05/2013 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Liberté provisoire refusée à l’expert foncier
Actualité suivante »
Annaba: Cité du 8 Mai 1945 - Le chef de daïra sur les lieux

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires