Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Une fosse commune découverte sur le chantier du Sheraton
Zone Membre
Publicités

Annaba: Une fosse commune découverte sur le chantier du Sheraton

Publié le 18/11/2013
Une commission d'enquête a été dépêchée par les autorités sécuritaires de la wilaya pour faire toute la lumière sur la fosse commune à la placette du 19 Juin, dans la zone abritant le projet de l'hôtel Sheraton, et ce par des ouvriers chinois travaillant sur place, en fin d'après -midi de samedi, a-t-on appris de source officielle. Les ouvriers chinois étaient en train d'effectuer des travaux de creusage au niveau d'une parcelle de terrain à une profondeur dépassant les 30 mètres et sous l'effet des pluies, des ossements d'adultes et d'enfants sont apparus. Ils ont aussitôt alerté les agents de sécurité, lesquels ont à leur tour averti la police et la protection civile, dont les agents se sont déplacés sur les lieux. La commission d'enquête est composée d’officiers et d’agents, lesquels ont inspecté le site et ont installé un périmètre de sécurité. A l'heure où nous mettons sous presse, aucune information sur le nombre de cadavres découverts et l'époque à laquelle remonte cette fosse commune, n'a filtré ou n’a été communiquée. D'après nos sources d'information, le nombre de corps serait de 6 Algériens tués à l'époque coloniale par les colons français. Des échantillons ont été pris sur les ossements à l'effet d'identifier les corps par des tests ADN. Les ossements seront par la suite exhumés pour être inhumés dans un cimetière dignement et en bonne et due forme. La découverte accidentelle de cette fosse commune contenant plusieurs corps d'Algériens exécutés par l'armée française, comme l’attestent les traces de torture et de balles sur les dépouilles, a ému et indigné la population locale.

L'EST - 18/11/2013 - Toufik Ouazaa

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: ARCELORMITTAL - L’UGTA organisera des élections libres et ouvertes à tous
Actualité suivante »
Annaba: Un nouveau-né enlevé au CHU Ibn Rochd

Les Commentaires

Puisque le lieu abritait une ancienne caserne militaire, il n'est point étonnant que dans les profondeurs de ses soubassements existaient des lieux, des réduits souterrains reservés à la torture et les executions sommaires.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires