Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: RELANCE DE L’INVESTISSEMENT PRODUCTIF - Absence de volonté ...
Zone Membre
Publicités

Annaba: RELANCE DE L’INVESTISSEMENT PRODUCTIF - Absence de volonté et de bonne gouvernance

Publié le 10/02/2014
La relance de l’investissement productif  n’a pas encore atteint  le niveau escompté susceptible  de contribuer à l’amélioration de l’économie locale et à la prise en charge d’une grande partie de la demande d’emploi, en nette augmentation d’une année à l’autre. La reforme du service public qui est axée principalement sur la lutte contre la bureaucratie sous toutes ses formes, va-t-elle libérer les énergies et permettre aux potentiels opérateurs  de lancer leurs projets d’investissement sans aucune contrainte ou entrave, d’autant plus  que des solutions pour la prise en charge du déficit du foncier  peuvent être mises en œuvre. Faut –il indiquer dans ce cadre que des terrains d’assiette sont quotidiennement squattés pour abriter des constructions illicites au vu et au su de tout le monde. Ce qui manque aujourd’hui pour la relance de l’économie, est sans aucun doute l’absence de volonté des pouvoirs publics locaux  car les opportunités  d’investissement existent bel et bien  au niveau de la wilaya d’Annaba  dans tous les domaines. Divers gisements d’argile, d’agrégats, de feldspath, grés quartzeux, et quartzites, kaolin et argiles kaolinites, talc et pyrite peuvent être exploités et créer des milliers d’emplois tout comme les créneaux de fabrication de  papier, céramique, plastique, peinture,  verres, engrais, insecticides, produits pharmaceutiques et cosmétiques, acide sulfurique et soufre ou autres activités liées aux industries mécaniques et agro alimentaire.  Les opportunités d’investissement concernent également les industries  liées aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et à la fabrication de produits  pharmaceutiques consommables (perfuseurs, seringues, gants chirurgicaux, instrumentation médicale et chirurgicale, mobiliers médicaux et chirurgicaux, articles textiles pour usage médicaux et pharmaceutiques, industrie de la parfumerie, des produits à usage cosmétique ; etc…). La liste des opportunités d’investissement comprend également d’autres  créneaux tels le bois, l’ébénisterie, transformation de liège, la ficellerie, la corderie, la câblerie et les filets de  pêche, les articles textiles pour usages médicaux et pharmaceutiques. C’est dire que la stagnation de l’économie locale n’est ’pas due à la saturation des créneaux d’investissement mais plutôt à l’absence d’une volonté et d’une bonne gouvernance.

lestrepublicain.com - 10 février 2014 - Hocine Akli

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: INSPECTION INOPINÉE DES SERVICES COMMUNAUX - Les couacs du ministère de l’Intérieur
Actualité suivante »
Annaba: Troisième semaine de grève des enseignants - La Fédération des parents d'élèves interpelle Baba Ahmed

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires