Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CITÉ OUED FORCHA - Cybercafés et foyers privés de la connex...
Zone Membre
Publicités

Annaba: CITÉ OUED FORCHA - Cybercafés et foyers privés de la connexion ADSL depuis 15 jours

Publié le 13/02/2014
« Cela fait plus de 15 jours que nous sommes privés de la connexion ADSL. Nos maintes démarches auprès d’Algérie Télécom se sont avérées vaines », c’est en ces termes que le gérant d’un cybercafé a tenu à expliquer la situation dans laquelle se trouve son établissement. « Il n’y a pas que moi qui chôme. Il y a d’autres cybercafés qui ont baissé rideau en attendant des jours meilleurs. Cette fermeture forcée m’a causé un préjudice financier qui se chiffre à quelques millions de centimes», a-t-il ajouté avant de battre en brèche les responsables de ce problème qui dure. Par ailleurs, nous avons appris que des dizaines de foyers se trouvant dans cette importante agglomération, sont eux déconnectés bien qu’ils payent régulièrement les frais d’abonnement et de connexion ADSL qui sont portés sur leurs factures. Selon nos informations recueillies auprès de certains cybercafés et riverains privés de la connexion, ils avancent tous le problème de la détérioration du câble, lequel sera remplacé par un autre neuf. Mais celui-ci tarde à voir le jour. C’est la raison pour laquelle ils imputent ce retard constaté au laxisme du service chargé de l’ADSL. «Tous les internautes qui ont l’habitude de venir se connecter dans mon cybercafé, rentrent bredouilles. Et, si le câble n’est pas réparé ou rénové dans les jours qui viennent, je risquerai de perdre tous mes clients et de ce fait, je mettrai la clé sous le paillasson », nous dira un autre propriétaire d’un cybercafé qui a brandi la menace d’ester en justice ledit service pour ce retard qui en dit long. Pour en savoir plus, nous avons tenté de contacter ce dernier mais nos appels téléphoniques se sont avérés vains. Par ailleurs, les cybercafés victimes de ce désagrément auraient décidé de charger un huissier de justice pour une visite des lieux et l’établissement d’un constat et ce, avant l’entame d’une action judiciaire.

lestrepublicain.com - 13 février 2014 - Nejmedine Zéroug

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: ARCELORMITTAL - 3 accidents de travail enregistrés en janvier
Actualité suivante »
Annaba: PREMIÈRE SESSION CRIMINELLE - 86 affaires enrôlées

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires