Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: DÉBARRASSÉ DU COMMERCE INFORMEL - El-Hattab respirait hier
Zone Membre
Publicités

Annaba: DÉBARRASSÉ DU COMMERCE INFORMEL - El-Hattab respirait hier

Publié le 02/05/2014
On pouvait circuler autour d’El Hattab hier, sans ce sentiment d’être en plein souk d’un quelconque douar, les dizaines de vendeurs illicites ayant été chassés par la police de la voie publique. Même la circulation automobile était plus fluide puisque plus congestionnée par l’occupation de la chaussée par les étals et les piétons. Ce n’est pas définitif, loin de là mais de temps en temps, cela réconcilie les citadins avec leur ville, devenue au fil du temps un bazar à ciel ouvert. Et si au moins c’était un bazar organisé et non le spectacle d’un misérabilisme soigneusement entretenu par des réseaux d’importateurs de ‘’saletés’’. Tenez, comme ces montagnes de tongs en plastique, vendues à des prix défiant toute concurrence mais synonymes de maladies de pieds, pour lesquels le traitement sera plus coûteux que l’acquisition à bon marché de ces tongs. Quoi qu’il en soit, c’est le sentiment de normalité qui prévalait avec la disparition même éphémère des étals et des chalands ; les trottoirs reconquis par les piétons même durant un temps limité et surtout la disparition de cette foule de femmes en blouses et les grappes d’enfants qu’elles trainent avec elles ; agglutinées comme des sauterelles autour des charrettes de fruits et légumes, se battant presque, comme si elles étaient en proie à la famine. Evidemment, ce commerce informel ne va pas disparaître aussi facilement et dès que les policiers quittent leur faction, les vendeurs reviennent mais bénéficier d’un peu de tranquillité, de temps à autre, cela n’a pas de prix.

L'Est republicain  - 30 avril 2014 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: FUITE DE GAZ À EL BOUNI - Plus de peur que de mal
Actualité suivante »
Annaba: LAURIERS ROSES - Un baron tombe et saisie de 7 kg de drogues

Les Commentaires

Il faut comprendre que le phénomène de l'informel veut avoir les autorités et les citoyens qu'il tient en otage, à l'usure. C'est un match qui va durer longtemps, puisque on a laissé les choses aller à un point de non retour. Un match où il va falloir pour remonter les parois de l'Everest, surtout ne pas baisser la garde, jusqu'à ce que l'un des adversaires aura le dernier mot.
Faire rappeller, de temps en temps à ces vendeurs que les autorités sont toujours là pour signifier que ceci ne sera jamais toléré, est une bonne chose. Mais lutter systématiquement et sans relâche pour en finir une fois pour toute, c'est encore meilleur.
Mais évidemment, en prenant les mesures pareilles il faut également prévoir en remplacement des solutions durables pour l'emploi des jeunes.
"En effet ricrac"

La solution est assez simple, pour se débarrasser du marché informel...il faut prévoir en PREMIER des emploies pour les jeunes.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires