Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba : PÉNÉTRANTE AUTOROUTIÈRE GUELMA-ANNABA - Contraintes levées
Zone Membre
Publicités

Annaba : PÉNÉTRANTE AUTOROUTIÈRE GUELMA-ANNABA - Contraintes levées

Publié le 27/06/2015
La situation de la majorité des propriétaires de terres situées sur l’emprise de la voie autoroutière Guelma-Annaba (35,7 km) devant rejoindre l’autoroute Est-Ouest, a été régularisée, ce qui permettra de hâter le rythme d’exécution du projet, a-t-on appris jeudi, auprès de la wilaya de Guelma. Selon le responsable de la cellule de communication, cette régularisation a été annoncée au cours d’une réunion présidée par le wali, Larbi Merzoug, en présence de responsables de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), chargée de ce projet de 35 milliards de dinars. La question des dédommagements liés à 21 hectares de terres appartenant à des particuliers a retardé les travaux de ce projet lancé en décembre 2014, selon la même source qui a rappelé que 25 km de ce tronçon autoroutier traversent la wilaya de Guelma et 10,7 km celle d’Annaba. Il a été décidé, au cours de cette réunion, de la reprise "dans les prochains jours" des travaux confiés à un consortium d’entreprises nationales suivies au plan technique par un groupe algéro-espagnol, a encore indiqué la même source qui a souligné que le projet comprend notamment deux grands ponts et 5 échangeurs. Ce projet autoroutier s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement du réseau routier de la région en vue d’éliminer les problèmes dont souffrent les usagers de la RN 21 entre Guelma et Annaba qui reste le théâtre de nombreux accidents de la circulation.  Au cours d’une réunion de travail  portant de la situation exacte de la pénétrante qui lie la wilaya à l’autoroute Est –Ouest  tenue à la wilaya et à laquelle a assisté le  M. Khadi Mohamed .directeur général adjoint de l’ANA (agence nationale des autoroutes ),les autorités ont affirmé que   toutes les contraintes qui bloquaient le projet ont été levées et que les travaux ont été réellement entamés le 10 juin passé date à laquelle le chef de l’exécutif s’était rendu sur les lieux pour donner le signal du démarrage de ce projet dont l’enveloppe financière est de l’ordre 3500 milliards de centimes . Encore une fois le wali a insisté auprès de toutes les parties concernées sur la qualité des travaux, le respect des délais d’exécution et le suivi rigoureux de l’opération. Rappelons que cette liaison dont l’emprise couvre 134 ha s’étend sur 35,5 km dont 7,5 km dans la wilaya de Annaba. L’ouvrage qui sera réalisé en 2 fois 3 voies comprendra deux viaducs et cinq échangeurs.

lestrepublicain - 27 juin 2015 - Salah Chiahi/ R.C

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CITE OUED FORCHA - Le cratère de tous les dangers
Actualité suivante »
Annaba : SIDI HARB - Quand propriété rime avec anarchie

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires