Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Venus passer le Ramadhan en famille à bord d’El-DjazairII-S...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Venus passer le Ramadhan en famille à bord d’El-DjazairII-Sept cents vingt passagers ont débarqué hier

Publié le 29/06/2015
2Le paquebot Algérien El-Djazair II en provenance de Marseille, a débarqué hier à huit heures du matin au port autonome de Annaba, pas moins de sept cents voyageurs et cent quatre – deux véhicules.
Le navire battant pavillon Algérien, a quitté le port de la cité phocéenne Française du Sud Est à quinze heures de l’après-midi du jeudi 25 juin courant. Selon certains passagers que nous avons interrogés à leur débarquement, la traversée fut pénible en matière de climatisation, où selon eux, la température avoisinait les cinq degrés Celsius, alors qu’ils n’avaient pas de couvertures pour se protéger du froid. Les formalités de débarquement et les conditions d’accueil, ne répondirent nullement aux attentes souhaitées, selon beaucoup de voyageurs. Des estivants nous signalent que l’accueil fut froid et placide. Absence de toute chaleur humaine. Un passager de Sétif A.N âgé de 27 ans, a déploré avec véhémence l’accomplissement des formalités policières et douanières. Il va encore plus loin en nous déclarant , qu’il a dû s’acquitter d’une somme de soixante euros auprès d’un policier et d’un douanier, pour avoir pu sortir un téléviseur et deux cabas, dont on l’avait menacé de saisine. Un autre groupe de deux frères et deux sœurs âgés de neuf à dix- sept ans, originaires de Skikda et dont les parents sont installés à Grenoble, abordent dans le même sens. L’ainé M.B affirme qu’il faut graisser la patte en euros croissants, pour éviter l’attente de sortie du véhicule. Pour ce faire, on vous laisse languir sur votre banc, jusqu’à ce que vous vous décidiez de mettre la main à la poche. Ces pratiques condamnables sont malheureusement monnaie courante, à travers tous les postes frontaliers mer, air et terre de l’ensemble du territoire national. Ce mal endémique ancré profondément dans les us et mœurs de certains ripoux de ces deux corps constitués subsistera jusqu’à l’apocalypse de l’univers, car on ne lui a trouvé aucun remède. Il est pire que le cancer.

le Provencial - 28 juin 2015 - Omar Touati

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Accident à Chabia - Le receveur de bus périt
Actualité suivante »
Annaba: Ils font vivre des centaines de familles - Bénis soient les investisseurs privés

Les Commentaires

"El hogra des douaniers"

Vous êtes la honte du pays, les pauvres immigrés qui méritent d'être mieux accueillis.
"Limada seqata"

Que font les autorités, alors que l'informels est alimentés par les rapines des douaniers.
Pourquoi ce comportement presque hostile ? Pourquoi cette attitude de froideur comme une sorte de méchanceté gratuite envers des pauvres malheureux qui subissent déjà assez suffisamment d'humiliations de l'autre côté de la méditerranée. Et ils n'ont nullement besoin d'être traité de la même nanière sur leur propre sol et celui de leur ancètres. Une partie des douaniers ont inséré dans leur conduite cette mauvaise habitude, cette absence de remords de traiter leurs propres concitoyens de la sorte. Une attitude, qui avec le temps et les succéssives expériences vécu par ces derniers, a conduit à la défiance et la suspicion envers ce personnel qui abusant de son pouvoir joue souvent de ces pauvres immigrés pour en faire une proie favorite. Comme s'il avait un grand plaisir à torturer ses malheureux. Surtout lorsqu'ils mettent leur odieuse pression afin de pouvoir, d'une forme ou une autre tirer profit de leur position. Il faut ajouter également à ce comportement indigne, la jalousie. Ce sentiment d'envie à l'égard de celui qui possède ce que l'on n'a pas ou que l'ont voudrait avoir qui s'accompagne là aussi par un comportement de mépris et de dégoût presque ostentatoire, comme si vous étiez un ennemi.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires