Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: ZONE D’ACTIVITÉ ROUTE DE L’AÉROPORT - projet mis sur rail
Zone Membre
Publicités

Annaba: ZONE D’ACTIVITÉ ROUTE DE L’AÉROPORT - projet mis sur rail

Publié le 21/02/2016
Le projet mis sur railAugmenter la taille de policeL’agrément du plan d’aménagement de la zone d’activité de la route de l’aéroport, qui traîne depuis des années, est sur le point d’être définitivement réglé, grâce à un coup de fouet du chef de l’exécutif de la wilaya de Annaba, Youcef Cherfa, selon une source proche de la direction du tourisme locale. Ainsi, l’on affirme la mise en route effective dans un proche avenir du projet de zone d’activités d’El Bouni, située sur la RN 44 à proximité de l’aéroport Rabah Bitat. C’est un projet d’envergure  devant offrir à la Coquette, une place parmi les villes méditerranéennes modernes, à travers  l’injection de structures de haut standing, tels un Palais des congrès et un autre pour les expositions, un Centre d’affaires, ou encore un hôtel de cinq étoiles, un Centre commercial, un hypermarché et une quarantaine de Show-rooms, précise-t-on de même source. Selon les plans et la maquette, cette zone d’activités devrait enrichir à coup sûr l’environnement maussade actuel, fait de décharges sauvages et autres anciens hangars-poulaillers de l’ORVIE, qui caractérisent la périphérie immédiate de l’aéroport Rabah Bitat. Le wali de Annaba, n’a pas cessé depuis qu’il a été placé à la tête la ville des rives de la Seybouse, de faire bouger les choses à sa manière afin  de donner un visage de mégapole Nord Africaine résolument moderne et attrayante, à travers ce genre de projet devant permettre l’assurance d’un investissement productif.  Officiellement agréés par le CALPIREF, en septembre 2012,  ces projets structurants, n’ont pas pu démarré. Les raisons : tout simplement le plan d’aménagement du terrain d’assiette de 30 hectares, qui doit les abriter tout au long de la R.N 44, depuis l’entrée de Sidi-Salem à l’aéroport de Annaba, n’a pas encore été approuvé, étant donné que  l’ORVIE a refusé  la délocalisation au niveau des terrains qui lui ont été proposés précédemment. Selon une source proche de la direction des domaines de Annaba, l’ORVIE avait  finalement accepté la délocalisation de ses unités  dans une zone située dans les communes limitrophes de cette région.

lestrepublicain -
21 février 2016 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: PRIS EN INFRACTION FLAGRANTE - Et pourtant il proteste
Actualité suivante »
Annaba: PARTI «EL ADALA»Djaballah anime la 3ème session de formation

Les Commentaires

Ceci est une excellente bonne nouvelle ! Notre ville à réellement besoin ce cette zone d'activités, non pour faire le chic, afin de se vanter que nous possédons ceci ou cela, mais c'est une réelle nécéssité qui manque cruellement à la 4ème ville du pays qui ne cesse de grandir et ainsi a besoin de ces structures pour jouer pleinement son rôle fondamental de métropole essentielle à l'avenir de notre pays.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires