Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: RÉNOVATION DU VIEUX BÂTI - 170 milliards pour trois sites p...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: RÉNOVATION DU VIEUX BÂTI - 170 milliards pour trois sites prioritaires

Publié le 24/02/2016

1Le ministère de l’habitat et de l’urbanisme a dégagé une enveloppe financière de 170 milliards de centimes pour la réhabilitation et la rénovation du vieux bâti à travers  la wilaya d’Annaba. Cette opération qui est venue à point nommé, touchera essentiellement quelque 3000 bâtisses  du vieux tissu urbain des quartiers  populaires de la vieille ville, la colonne et la cité Beni M’Haffeur. Selon les différents rapports des commissions de la direction du logement et des équipements publics, cette enveloppe financière sera consommée en premier lieu à la rénovation des constructions menaçant ruine. Par ailleurs, une commission technique composée des agents de l’office de promotion et  de la  gestion immobilière(OPGI) ainsi que ceux des services techniques de l’APC détermineront l’état des lieux des constructions datant de l’époque coloniale et leur nombre est estimé à près de 7000 immeubles pour certains d’entre eux considérés comme des vestiges historiques. Ces constructions  nécessitent un diagnostic très  précis sur leur sort quant à leur réhabilitation, leur destruction ou leur reconstruction. Il faudrait signaler également  qu’une commission de wilaya, sur instruction en 2010 du ministère de l’habitat,  a élaboré une étude technique à partir de l’expérience espagnole d’un bureau d’étude  spécialisé  dans le domaine de la réhabilitation de l‘habitat précaire. En outre, le phénomène des bidonvilles au nombre de 2800  qui ceinturent le chef de la wilaya mais aussi certaines grandes communes. Ce fait peine  à être éradiqué en dépit de l’attribution des logements de différentes formules. Il est prévu la distribution de plus de 7000 logements sociaux destinés aux familles habitant depuis des décennies le  vieux tissu urbain dans des habitations menaçant ruine qui représentent un danger certain pour eux  .

Le provencial - 24 fevrier 2016 - Ighil Azzedine

« Actualité précédente
Annaba: Elle est la plus pauvre commune - Oued El Aneb soumise à l’austérité budgétaire
Actualité suivante »
Annaba: COMPLEXE SIDÉRURGIQUE D’EL HADJAR - Intox et démenti sur fond de visite du Premier ministre

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires