Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: NOUVELLE TRAGÉDIE AU LARGE D’ANNABA ! - 12 harraga portés d...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: NOUVELLE TRAGÉDIE AU LARGE D’ANNABA ! - 12 harraga portés disparus depuis la veille de l’ Aïd

Publié le 18/09/2016
12 harraga portés disparus depuis la veille de l’ Aïd La  tragédie des jeunes « programmés » pour la traversée de la grande bleue et, surtout, avec l’esprit d’une aventure sans lendemain, continue à frapper de plein fouet les familles Annabies et la société dans son ensemble et notamment les familles des disparus qui vivent depuis dans un état de psychose. Hier dans la matinée des parents de harraga, se sont rapprochés de notre rédaction pour signaler que leurs enfants  qui ont quitté le littoral Annabi clandestinement  non pas donner signe de vie depuis la veille de l’Aïd El Kébir. Les parents affirment qui  n’ont aucune nouvelle de leurs fils, qui faisaient partie d’un groupe de candidats à l’émigration clandestine, dont 8 originaires de Annaba, 2 de Constantine et 2 autres d’Alger, dont l’âge varie entre 17 et 32 ans, qui ont levé l’ancre samedi 10 septembre à bord d’une embarcation de fortune, à partir de la plage d’échouage d’El-Battah dans la commune d’El-Chatt (El-Tarf). L’hémorragie engendrée par le phénomène de l’immigration clandestine, lequel donne l’allure d’être intraitable, continue de plus belle à partir des côtes des wilayas de Annaba, Skikda et El-Tarf. En effet, et selon des images transmises, à travers les réseaux Facebook, le jour de la fête de l’Aid,  plusieurs jeunes originaires de Annaba, notamment ceux de Berrahal, ont peu rejoindre l’autre rive de la méditerranée. Des photos montrant des harraga nouvellement débarqués en France et en Italie, en train de fêter leur « succès » à travers des soirées arrosées.  Ces embarcations ont réussi la traversée de la méditerrané en prenant les nouvelles routes maritimes Annaba-Sardaigne, et ce, malgré les efforts des gardes-côtes et les conditions climatiques défavorables de ces derniers jours qui sévissaient (une mer très agitée).  Ainsi, et malgré que les « traversées » vers l’autre rive de la grande bleue à bord d’anciennes embarcations de pêche soient qualifiées par des marins professionnels  « d’aventures à haut risques », les jeunes ne semblent pas lâcher prise et l’aventure continue de plus belle.

lestrepublicain -
17 septembre 2016 -  B. Salah-Eddine
« Actualité précédente
Annaba: MATÉRIEL DE PLONGÉE - 70 bouteilles à oxygène et 12 compresseurs saisis
Actualité suivante »
Annaba: INCENDIE VOLONTAIRE DU TRAIN ANNABA-SIDI-AMAR - Les commanditaires sous mandat de dépôt

Les Commentaires

"Devinette"

Chercher le fautif et les coupables?.
"Réponse"

Toutes les personnes impliquées dans la vie politique!, le Président de la République, le Chef du gouvernement, le Ministre du Travail, le Ministre de l'économie et le reste des Ministres.
Sans oublier les premiers fautifs le Wali comme le Maire qui ont une grande part de responsabilité!.
"Le projet du Tramway aurait pu à lui seul résorber une bonne partie du chômage"

IMCOMPREHENSIBLE: l'entreprise CITAL d'Annaba vient d'avoir une commande pour fourniture de tramway pour: SIDI-BEL-ABBES, OUARGLA, MOSTAGANEM et SETIF?, pour Annaba notre cher Wali au lieu de lancer ce projet du Tramway créateur d'emplois préfère nous endormir avec la restauration de CREPS!, ma question le fait-il exprès? CHERCHER VOUS MÊME LA REPONSE?.
"A LIRE ABSOLUMENT"

ALGERIE 360° du 18 SEPTEMBRE 2016 à 22h 38. SOURCE DE L'ARTICLE: "LECONEWS.COM".
"pour accéder à l'article"

tape sue GOOGLE "ALGERIE 360°" ensuite déroule un petit peu avec ta souris et puis ça y est sur l'article.
ou Algérie 360 (et tu rajoute) tramway Cital .
ou directement "L'Econews Cital" de Khalifa Litamine.
Bonjour Mofannabi. Voici mon avis que tu m'as sollicité. C'est un début d'explication sur les raisons du problème des Haragas.

Ce n'est pas toujours par manque d'emplois que les jeunes veulent quitter le pays. Les raisons sont multiples. Il y a , effectivement, ceux qui veulent partir parce qu'ils ne trouvent pas de travail et pour cause! Quand on a quitté l'école trop tôt et sans qualification, il est tout à fait normal qu'on ne trouverait pas d'emploi facilement. Le marché du travail d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui d'il y a 20, 30 ou 40 ans. Beaucoup d'entreprises cherchent, actuellement à la loupe des ouvriers qualifiés capables de livrer un travail convenable. Ces entreprises ne cherchent pas des manoeuvres ou des bricoleurs, mais de vrais travailleurs connaissant parfaitement leur métier. Ces jeunes, un peu naifs, croyent-ils vraiment que leur problèmes sera résolu une fois qu'ils seraient ailleurs ? Non, le problème ne disparaitera pas pour autant. Car ailleurs aussi on leur demandera des qualifications encore plus exigeantes. Si d'abord, ils arrivent à obtenir les papiers et ensuite avoir la chance de trouver un emploi. Le temps où l'on trouver facilement du travail même sans qualification est révolu. C'est du passé. Ce n'est plus d'aujourd'hui.

Il y a aussi, ceux qui veulent quitter le pays parce qu'ils s'ennui. On ne fait rien pour eux. On ne s'occupe pas d'eux, afin de leur rendre la vie un peu plus agréable, plus plaisante: Manque de distractions, d'actvité culturelles, musicales, sportives et autres etc... Beaucoup de ces jeunes regardent aussi assez souvent par voie de satellite des chaînes de télévions étrangères et constatent qu'ils mènent chez eux une piètre existence en comparaison avec les jeunes du même âge des autres pays. Des pays qui brillent de mille lumières, du mirage de ces contrées fabuleuses, riches de mille et une chose où rien ne manque, tant les plaisirs, l'ambiance, la joie de vivre, l'argent qui en regorge etc... ne font pas défaut. Alors que chez eux, c'est le néant, la morosité, le poids de l'ennui des jours, des semaines, et des années qui s'égrenent sans espoir de changement en mieux de leur quotidien ou de la réalisation de la vie dont ils rêvent.

Il y a encore ceux qui veulent partir par curiosité. Ils veulent savoir comment c'est la vie de l'autre côté. Ils veulent passer quelques temps, une sorte de période temporaire, avant de retourner au bercail.


Il y a aussi une autre catégorie qui veut elle également quitter le pays, mais pas pour les mêmes raisons que les autres. Cette catégorie cherche de meilleurs conditions de vie, pour jouir d'un niveau et une qualité de vie élevés que ceux dont ils bénéficent déjà.

Tous ces cas ne concernent que les jeunes. Pour les familles et les autres adultes, les raisons de vouloir quitter le pays sont encore autre chose.
Bonjour:

je peux dire que nous avons balayé le sujet de long en large: Notre ami Ricrac a très bien argumenté le sujet dans sa réponse. il faut savoir que nous revenons aux années soixante. Nous étions soumis à une autorisation de sortie pour traverser la méditerranée. Aujourd'hui, les jeunes sont soumis au visas. Déjà , à notre époque on voulait sortir pour voyager, pour voir du pays. l'interdit était insupportable pour nous. On allait voir docteur Maya, et les médecins du centre de santé pour obtenir une ordonnance pour soins à l'étranger pour obtenir le sésame à la préfecture. On faisait des pieds et des mains pour quitter la rue Bugeaud et le cour. maintenant , nos jeunes ont une seule envie c'est d'aller voir ailleurs à n'importe quel prix. Notre génération était animée des mêmes motivations pour quitter le pays: on avait soif de connaitre d'autres horizon avec un moindre risque. C'est pour cela que je comprend très bien leur besoins de partir. N'est ce pas la réalité!!!!mes chers amis.
Souvenez vous du certificat de sortie délivré à la préfecture contre une ordonnance du médecin!!!
"Bonjour les amis,

Merci à vous deux pour lucidité d'esprit.
"Message à notre Wali"

"Celui qui ne veut pas qui ne cherche ni à savoir, ni à comprendre et, certes, s'entête, s'obstine, s'infatue de sa propre opinion, fondée sur le monde qui l'entoure, il s'encombre d'excuses, d'arguments faux suggérés par l'esprit malin qui le détourne de la voie des bienheureux" "Emir Abdelkader".
"La crise du pétrole à bon dos"

Son reprend petits à petit sa courbe, et n'atteint pas le développement de certaines ville, un autre exemple "Le projet du siècle" le Méga-projet du port de la ville de Cherchell Algérie Focus du 19/09/16 de Abdou Semmar à lire absolument.
"Chez nous à Annaba"

On se contentera de la restauration du CREPS de Séraïdi ! NOS CHÖMEUR VONT POUVOIR RETOUSSER LEURS MANCHES.
"Hommage à nos jeunes disparus, dans les flots bleues"

"Inna lillah wa inna illayhi raji3oune" qu'Allah yaftah likoum bibens el khir wa jana.
"Qui c'est"

Après le CREPS on ira restaurer "le Fortin de la Caroube".
"Pour nos amis lille et ricrac"

Allez sur "AL HUFFINGTON POST" lire ABSOLUMENT le résumé de Abed Charef POLITOLOGUE/ECRIVAIN/JOURNALISTE "La Nouvelle Algérie émerge sans conscience d'elle même" Formidable analyse...avec 1millions de naissance lire la suite....
UNE VISION REELLE et JUSTE.
"E.T Téléphone Maison"

Je rêvais d'un autre monde
Ou la terre serait ronde
Ou la lune serait blonde
Et la vie serait féconde

Je dormais à points fermés
Je ne voyais plus en pieds
Je rêvais réalité

Je rêvais d'une autre terre
Qui resterait un mystère
Une terre moins terre à terre
Oui je voulais tout foutre en l'air

Je marchais les yeux fermés
Je ne voyais plus mes pieds
Je rêvais réalité
Ma réalité ma alitéèèèèèèèèèèèèèèèè
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires