Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CCI SEYBOUSE - Redynamiser le secteur économique
Zone Membre
Publicités

Annaba: CCI SEYBOUSE - Redynamiser le secteur économique

Publié le 06/01/2015
La loi de finance 2015 fonctionne sur un cours supérieur à la recette faite par Sonatrach qui représente 98% des exportations soit une recette estimée en 2014 à 56 milliards de dollars, l’Algérie est dans l’obligation de toucher à ses réserves pour couvrir ses dépenses. Des réserves qui devraient être utilisées pour réaliser cette nécessaire transition d’une économie de rente à une économie hors hydrocarbures dans le cadre des valeurs internationales, passant par une réhabilitation de l’entreprise créatrice de richesses et son fondement.
C’est sur ce principe qu’agit la Chambre de commerce de Annaba qui s’interroge sur la baisse de la production des entreprises locales en programmant des visites à ses dernières, pour détecter les faiblesses, proposer des formations adéquates, et ce dans le cadre des programmes destinés aux petites et moyennes entreprises. Des formations financées à 80% par le ministère du Commerce, accessibles aux entreprises privées et publiques et encadrées par des formateurs certifiés « ce qui nous permet de déceler les insuffisances en matière de formation » avance M Zane chef de département, animation et coopération.
En 2014, quatre promotions ont été qualifiées dans des domaines différents notamment ; l’exportation, les languesn, etc en répondant aux difficultés de l’entreprise. Des difficultés recensées grâce à une grande collaboration entre la Chambre de commerce et le secteur économique de Annaba après la mise en place d’un système d’information visant d’abord à répertorier les différentes entreprises de la régions et les rendre accessibles en ligne ensuite les tenir au courant des différentes manifestations économiques régionales, nationales et même internationales. Il permet également à la chambre de les inviter aux actions qu’elle anime notamment le salon international bu bâtiment Buil 2014 qui a été apprécié par l’ensemble des participants notamment les homologues étrangers.
Rappelons que sept délégations étrangères avaient participé dernièrement à ce salon dont le but étaient de « favoriser l’échange commercial et le transfert de technologie entre les différents participants » a affirmé M Daoudi, vice-président de la chambre. Les rencontres avec les parties étrangères notamment la Chambre de commerce et d’industrie de Sfax et celle du nord-ouest tunisien, le conseil russo-arabe et la Chambre de commerce italo-arabe ont permis la signature de protocole visant l’import mais cette fois-ci l’import du savoir-faire afin de développer et accroitre la production nationale. La formation,  l’information, l’accompagnement, la concertation et l’implication de partenaires publics et privés   constituent donc les cartes gagnantes sur lesquelles se base M Sahtouri, président de la chambre et son équipe pour redynamiser le secteur économique à Annaba. 

lestrepublicain - 06 janvier 2015 - Daoudi Rosa

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: JOURNÉES NATIONALES D’EL INCHAD - Clôture en beauté
Actualité suivante »
Annaba: USM An: L'équipe envahie de nouveau par le doute

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires