Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Nouvel élan des relations économiques Algéro- Tunisiennes -...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Nouvel élan des relations économiques Algéro- Tunisiennes - Échanges et partenariat dans l’investissem

Publié le 29/11/2015
omarEn marge du quatrième salon international BUILD 2015 ANNABA, des conférences animées par la CCI-Seybouse, se sont tenues au niveau de l’hôtel Rym El Djamel jeudi en début d’après- midi. Elles portent essentiellement sur les échanges entre la CCI-Seybouse, et ses homologues Tunisiennes, ainsi que sur le partenariat des investisseurs des deux parties, sur la règle 51 / 49.
Avant d’entamer la thématique et le contenu des deux conférences, nous tenons à signaler que les bourrasques de vent qui soufflaient à plus de 80 KM/H jeudi matin, ont littéralement déraciné le grand chapiteau qui abritait les stands des exposants. Contraignants ces derniers à plier bagages, jusqu’à hier vendredi où l’organisateur DEUZED , eut toutes les peines du monde pour réparer les dégâts, jusque tard dans la nuit au niveau du complexe omnisport du 19 Mai 1956. Et c’est la raison pour laquelle, le salon fermera ses portes le dimanche et non le samedi. Le premier conférencier, en l’occurrence M. Branki Salim, Directeur Général de l’agence nationale du développement de l’investissement (ANDI), axa son intervention sur les modalités pratiques, fournies par l’Etat Algérien aux futurs investisseurs Tunisiens en Algérie, auxquels il offre des facilités et des avantages exceptionnels, pour ne pas dire privilégiés. En effet, contrairement aux autres partenaires étrangers des investisseurs Algériens, les Tunisiens bénéficieront d’assiettes de terrain au prix symbolique, ne paieront pas de taxe sur la valeur ajoutée(TVA), pas de droit de douanes pour tous les équipements importés des quatre coins du globe, et auront un régime spécial de travailler en Algérie sans visa de travail. Ils seront considérés comme des Algériens, conformément aux accords récemment conclus entre les deux pays. Autre avantage de taille, les investisseurs Tunisiens pourront transférer la totalité des bénéfices de leurs 49%, conformément à la réglementation régissant cette formule de partenariat. Il va sans dire qu’ils ne paieront pas d’impôts également, pendant les cinq premières années de leur exercice. Lui succédant, M. Zitouni Med Salah adjoint PDG du bureau d’études étatique URBAN, a saisi l’opportunité pour signaler les projets d’investissements prévus à la nouvelle ville de Draa Errich, et pour lesquels les futurs investisseurs Tunisiens pourront y postuler, dans tous les corps d’état en bâtiment et autres secteurs d’accompagnement , relevant des nécessités et utilités publiques. D’ores et déjà, pas moins de huit accords préliminaires dans différents secteurs économiques, ont été conclus entre des investisseurs des deux pays, en attendant leur confirmation par des contrats d’association. Par ailleurs, la Chambre de Commerce et de l’Industrie Seybouse Annaba, par l’intermédiaire de son Président M. Sahtouri Tayeb, a conclu plusieurs échanges avec ses homologues Tunisiennes, notamment celles de Bizerte,Sfax et du Nord- Ouest englobant Jendouba, Bèja, Seliana et El Kef. L’évènement fut clôturer par un sympathique diner gala, en présence du corps diplomatique accrédité à Annaba, et en particulier le Consul Général de Tunisie. Des cadeaux symboliques ont été offerts aux hôtes Tunisiens par le Président de la CCI-Seybouse ANNABA..

Le Provencial - 27/11/2015 - Omar Touati

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: La vielle ville se meurt - Et voilà que 2 autres bâtisses s’écroulent !
Actualité suivante »
Annaba : Un mur s’effondre au cimetière Zeghouane - Une dizaine de tombes ensevelies

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires