Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Les Allemands de Sindelfingen prêts à apporter leur savoir-...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Les Allemands de Sindelfingen prêts à apporter leur savoir-faire Draâ errich, future «smart city»?

Publié le 15/12/2016

Ville verteDraâ Errich, une «Smart City», ville intelligente, pourquoi pas ! En tout cas, les Allemands semblent s’y intéresser de près, proposant leur expertise pour faire de l’ambition du chef de l’exécutif de Annaba, des élus locaux, ainsi que des cadres dirigeants de l’Etablissement d’aménagement de la ville nouvelle, une réalité.

Le grand projet «Coopération décentralisée entre villes maghrébines et allemandes», initié par les autorités allemandes, a été retenu pour bénéficier du savoir-faire en matière de télégestion des services urbains, de la petite ville de Sindelfingen. C’est dans cette perspective qu’une délégation de trois représentants de cette ville, située à 30 km au sud-ouest de Stuttgart, sera, du 12 au 15 décembre, en visite à Alger et Annaba. Cette visite, faut-il le souligner, intervient après que le DG de l’EPIC Draa Errich, Rachid Bougueddah a été accueilli, en septembre dernier, par des responsables municipaux de cette cité allemande de 64 000 habitants, avons-nous appris de sources bien informées.

En présence de ses collègues d’Oran, Tlemcen, Mostaganem, Sidi Bel Abbès et Sétif, issus des secteurs de l’urbanisme, l’habitat, l’infrastructure et l’environnement, autrement dit tout ce qui se rapporte à la ville, M. Bougueddah a, semble-t-il, réussi à convaincre les Allemands de l’importance de son projet innovant, à travers lequel il aspire offrir aux futurs 200 000 à 250 000 habitants de Draâ Errich des services urbains modernes et performants, surtout.

Ce projet consiste essentiellement à doter la ville nouvelle, en passe de voir le jour à 20 km à l’ouest de Annaba, sur un périmètre de 14 km2, extensible à 20 km2, d’un réseau de télégestion de l’éclairage public, de systèmes automatisés dédiés à l’arrosage des espaces verts, ainsi que de systèmes de géolocalisation GPS.

«Pour que l’usager soit mieux informé et acteur de sa ville, l’offre de services urbains performants, qu’il s’agisse de transport, de l’eau, de l’assainissement, de déchets ménagers, de l’énergie ou de télécommunications, passe par l’approche trans-sectorielle, favorisant la mise en place d’un système d’informations traitant les problématiques y afférentes à un niveau général et non plus sectoriel», explique-t-il. Outre l’appui financier allemand, devrait être étudiée la possibilité de signature, à moyen et long termes, d’un accord de jumelage entre Draâ Errich et Sindelfingen, déjà jumelée avec six villes au monde.

Au profil international impressionnant, une population, dont la moitié est issue de l’immigration, au moins une centaine de nationalités, cette ville est très active sur le plan international, particulièrement engagée à différents niveaux (direction du réseau Euro-towns, Congrès des communes et régions d’Europe) ainsi qu’en matière de politique européenne et de développement. Sindelfingen est également souvent associée à Mercedes-Benz, puisque y est implantée la plus grande usine au monde de la célèbre marque compatriote.

C’est dire les perspectives, fort prometteuses, en termes de développement urbain et de gestion moderne, qui pourraient s’offrir à Draâ Errich, qui, avec Berrahal et Oued El Aneb, formera un triangle urbain. La question environnementale et le développement durable, si chers aux Allemands, sont un autre point crucial autour duquel avaient échangé les missionnaires algériens et leurs hôtes de Sindelfingen.

La vision futuriste des concepteurs du plan d’aménagement de la ville nouvelle Draâ Errich semble avoir séduit plus d’un. D’autant que, insistent nos sources, il est question de «donner à celle-ci les fonctions de la ville comme espace de création et de multiplication des richesses, un espace de créativité culturelle, de solidarité nationale et un espace où se conjuguent croissance économique et préservation de l’environnement».

D’où les appellations "Avenue Agenda 21, Eco Quartier" et les noms tirés d’un fichier de la faune et la flore propres à la localité, retenus pour la future nouvelle cité. "Agenda 21", à quoi répond une telle nomination ? «L’''Agenda 21''- plan d'action pour le XXIe siècle, adopté en 1992 par 178 Etats, dont l’Algérie, lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro- est le nom que nous avons choisi pour l’avenue principale, épine dorsale de la future ville nouvelle.

Notre ambition est de pouvoir intégrer aux projets locaux prévus toutes les composantes du développement durable : équilibre entre le court et le long termes, conciliation des exigences économiques, sociales et environnementales et prise en compte des enjeux locaux et globaux du développement», nous a-t-on expliqué. Une stratégie de développement écologiquement et socialement responsable est, justement, ce que l’équipe dirigeante de l’EPIC Draâ Errich a tracée et aspire à matérialiser sur le terrain.

Dévoilée aux cadres municipaux allemands, cette stratégie n’a pas laissé indifférent, se réjouissent nos sources. Surtout qu’il y est, entre autres, prévu d’«accorder de l’importance aux espaces verts, de limiter les émissions du dioxyde de carbone, de généraliser l’utilisation du photovoltaïque (panneaux solaires) pour le fonctionnement des appareils électriques, ainsi que de systèmes d’isolation thermique des bâtiments, etc.».

Draâ Errich, une ville verte, une ville intelligente, ce grand challenge est-il à la portée de ceux qui y croient ou serait-ce une autre ambition démesurée ? Seul l’avenir nous le dira ! S’agissant, par ailleurs, des villes de Mostaganem, Tlemcen, Oran et Sétif, les Allemands ont respectivement retenu «la réhabilitation de la ville historique», «la réhabilitation de la médina» et «la gestion urbaine».

Naima Benouaret [EL WATAN - 15-12-2016]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Grève générale à Ferrovial : Le DRH et une directrice chassés par les travailleurs
Actualité suivante »
Annaba. L'hôtel Sheraton Annaba sera inauguré ce jeudi

Les Commentaires

"Une ville aux Etas-Unis porte le nom de l'Emir Abd el-Kader"

Dans l'Etat de l'Iowa. Trois Américains décidèrent de nommer leur ville "EL KADER" pour rendre hommage à la bravoure devenue légendaire, a l'esprit chevaleresque et à la grandeur d'âme de l'Emir Abelkader qui représentait ce noble chevalier arabe qui, l'épée à la main, repoussait l'envahisseur.
"Google, tu tapes le titre et puis ça y est!tu y es!, il y a même une vidéo de 4.52mn" A voir Absolument.
"Ma question"

Pourquoi chez nous on a surnommé cette nouvelle ville "Draâ Errich"? qui me donner une explication sur ce nom qui veut dire "une ville de plume"?...je pense que celui qui a donné ce nom? sans doute une grosse tête savante qui sort des grande écoles!.
"soyez sympas"

De me donner une explication ou une réponse?. (rire)qui c'est peut être j'aurai une réponse de notre chère savante "AMANEL" ou notre philosophe "ricrac" voir de notre expert "lille" voir peut être de notre boss "Malek"? merci d'avance pour votre participation.
"trivial poursuite"

Jeux éducatif, pour les soirée d'hiver.
"Tout le monde peut participer"

Histoire de mettre un peu d'ambiance sur notre site, merci de votre compréhension.
"Les Allemands de Sindelfingen"

Préfèrent l'appeler "Smart City" = "Ville Intelligente" je trouve que c'est un nom moderne et élégant.
EN EFFET, IL FAUT S'ENTOURER DES MEILLEURS POUR FAIRE OBTENIR Á NOTRE PAYS TOUT CE QU'IL Y A D'EXCELLENCE À TRAVERS LE MONDE, QUE CE SOIT DANS LE DOMAINE DU JUMELAGE OU DE LA COOPÉRATION. LES ALLEMANDS DONT LA COMPÉTENCE, LE SAVOIR-FAIRE ET LA QUALITÉ NOTOIREMENT CONNUS SUR LES CINQ CONTINENTS ET QUI N'EST PLUS À DÉMONTRER, SONT PARMI CEUX AVEC QUI IL FAUDRAIT TRAVALLER. SI NOUS SOMMES SÉRIEUX ET VEILLONS SCRUPULEUSEMENT SUR NOS INTÉRÊTS TOUT EN RESPECTANT LES INTÉRÊTS DE LA PARTIE ADVERSE ( LE FAMEUX GAGNANT-GAGNANT) NOUS PARVIENDRONS À FAIRE BÉNÉFICIER À NOTRE PAYS LES MEILLEURS QUALIFICATIONS DE LA PLANÈTE QUI NOUS FOURNIRONS DES RÉSULTATS EXCEPTIONNELS.
IL NE FAUDRAIT PLUS SE CONTENTER MAINTENANT DU PASSABLE QU'ON A CONNU JUSQU'ICI. COMME LORSQUE POUR PARER, DANS LA PRÉCIPITATION, AU PLUS URGENT, AVEC LES RÉSULTATS CHAOTIQUES QUE NOUS CONNAISSONS QUI NOUS ONT COÛTÉ DU TEMPS ET DE L'ARGENT.
DONC, EST VENU LE TEMPS DE SOUHAITER OU PLUTÔT D'ÉXIGER POUR NOTRE PAYS TOUT CE QUI EST D'UN DEGRÉ SUPÉRIEUR, QUI A PLUS DE VALEUR, QUI EST ÉMINEMENT EXCELLENT DANS TOUS LES DOMAINES.
"A propos de la laideur qu'offrent nos cités"

Les architectes urbanistes viennent une nouvelle fois de monter au créneau. Aujourd'hui, la nouvelle ville de Draâ Errich qui veut dire finalement (L'Aile en plumes)à Annaba, un pôle urbain qui fait les frais d'une réalisation d'une réalisation aussi expéditive que morose sur le plan urbano-archecturale.
Le résultat des courses: des aberrations relevées dans les réalisations, outre l'absence des équipements relevant du secteur de la santé, de l'éducation, des sports, du culture et de l'environnement. Oui, lorsque le projet est élaboré dans l'opacité dans l'urgence et irréfléchie sans exclure des partenaires susceptibles d'orienter le développement du tissu urbain a savoir: plus de 20 millions des Algériens vivent dans les villes, soit 63% de la population globale, et ce chiffre est appelé à atteindre 80% à l'horizon 2025.
Nos décideurs ne peuvent-ils pas prendre exemple sur le projet né dans les oasis du Sud-est du pays, en l'occurrence l'implantation réfléchie et responsable du magnifique du Ksar Tafilelt dans la vallée du Mazb, une expérience humaine particulière, il va sans dire, par son approche humaniste sur le plan urbanistique, social et écologique. Les concepteurs ont réussi le pari d'implanter un ensemble immobilier homogène et spécifique à la région "REUSSISSANT A CASSSER LE CYCLE INFERNAL ET ANARCHIQUE DES IMPLANTATIONS IMPROVISES", contrairement au Nord où on s'attelle à des réalisations d'infrastructures PAR COUP A COUPS, ACCOMPAGNONS DES TAS D'IMMEUBLES AU MILIEU DES PARCELLES SANS ÂMES DANS UN IMPACTE NEGATIVE DANS LE CADRE DE VIE DES CITOYENS. (source M.Tchoubane) M.O.F.Annabi à l'année prochaine Inch'Allah.
"Renseignement auprès Annaba Patrimoine"

Aucune idée du nom, elle se situe à côté de Berrahal.
"Draâ" veut dire en arabe "Aile" et "Errich" "plume".
Mais ce lui qui à donner ce nom reste un mystère?.
"Après, enquête analyse et réflexion"

Je suis arrivé à déterminer le nom de cette nouvelle ville de "Draâ errich" c'était en fin compte simple et facile, pour la raison suivante: nos ancêtres, villageois et jabalias avaient un grand respect à notre environnement et ils donnaient des noms pour repérer les lieux géographiques voir insolites en rapport parfois avec des légendes, histoires qui les entourés a savoir pour le nom de "Draâ errich" qui se trouvé non loin d'une zone voir une aile d'un grand lac qui s'appelait "Lac des oiseaux" ou vivaient des milliers d'oiseaux migrateurs qui venaient se nourrir dans les terres du Sud d'où le nom du site "Draâ errich" une zone, ou aile, faisant repère avec les plumes d'oiseaux, tel que notre ville Annaba qui avait le nom du fruit du jujubier, a savoir non loin de Draâ errich on trouve le nom du village "Asfour" (Commune de Chefia Wilaya El tarf) qui est également le nom d'un oiseau là aussi des dizaines de milliers d'oiseaux font escale dans ces zones humides pour becter et se reproduire, je reconnais que je me suis trompé car le nom de Draâ errich c'est un excellent et très beau nom écologique qui fait respect à la nature et à la simplicité des villageois vivants dans cette région. Oui en effet nos anciens donnaient des noms pour se repérer par rapport à la nature de notre magnifique et naturel environnement ensuite par des endroits ou s'en enterrés nos soulah tels sidi Hmaida, sidi Benmansour, sidi Brahim, sidi Ben Otmane...vient ensuite depuis l'indépendance les noms de nos martyrs de la révolution donnaient aux villes et villages tels "Larbi Ben M'hidi", le vilage de "Séraidi" de même pour notre université "Badji Mokhtar"premier Martyre de la révolution mort au combat le 19 novembre 1954. (M.O.F.Annabi)
Salut a toutes et a tous . J'espere que vous allez bien . Moi Hamdoulillah . Comme tjours je lis avec une passion incommensurable les commentaires des uns et des autres . Si vous permettez bien sur , juste une petite mise au point c/o DRAA ERRICH . A mon humble avis DRAA ne veux nullement dire AILE , mais "BRAS" .Car Aile est traduit par "J'NAH si ne m'abuse ?Et cette dénomination vient du fait qu'a une époque hélas , trois fois hélas révolue des oiseaux migrateurs venaient se reposer et s'ostenter aprés un trés long périple qui les faisait venir des pays nordiques . Comme c'étaient donc des oiseaux , et par nature "a plume" ils hivernaient sur ce site que je connais trés bien : C'est donc un BRAS qui je jette dans la mer . Merci a vous tous et passez une agréable fin d'Année et que celle qui vient vous apporte tout ce que vous souhaitez.............
Bonsoir AMANEL,

Tout d'abord, heureux de savoir que tu vas bien toi et ta famille el hamdoulillah c'est le principal et c'est toujours un immense plaisir de te lire de temps en temps et de savoir aussi que nos divers commentaires sont suivis, c'est bon pour le moral. Oui en effet un grand merci pour ton aide, car tu as tout à fait raison Draâ veut bien dire Bras, ça m'a échapper (rire) je tournais un peu autour du "Bras" en disant une zone ou une aile, cette petite histoire c'est une façon de connaître un peu mieux l'histoire de notre si belle région surtout lorsqu'on se trouve fel ghorba et que notre modeste site reste une sorte d'un cordon ombilical qui nous relie a notre terre natale, enfin maintenant que j'espère avoir réuni tout le puzzle sur le fabuleux nom de "Draâ erriche" je vais pouvoir remonter l'information à notre deuxième excellent site "d'Annaba Patrimoine" pour conserver des traces. Merci encore pour ton intervention, je te souhaite à toi et à tous nos amis de passer d'agréable fin d'année en famille à l'année prochaine inch'Allah.
PS/ In extenssio je cite un autre exemple : DRAA EL MIZAN . Pour tout un chacun littéralement cela signifie "Le Bras de la Balance" Ce qui serait absurde de le traduire ainsi . Car cet ex-bourg avait servi , a une époque lointaine a "peser le pour et le contre",d'ou le nom de MIZAN lors des noises qui existaient entre voisins (délimimitation et bornage des parcelles de terrains , vol de bétail ou autres méfaits ou délits (meutres etc....)Et de ce fait le sage du village venait "rendre justice" au milieu des 2 parties incriminées. Un peu a la maniére de St-Louis sous le chene .Bref voilà braves gens . Eh oui ,çest ça oui...
IN EXTENSO et non IN EXTENSSIO . Désolée je me corrige . Voilàààààààà
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires