Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Un imam passe à tabac un jeune à Annaba
Zone Membre
Publicités

Un imam passe à tabac un jeune à Annaba

Publié le 13/09/2008

Lors de l’accomplissement de la prière d’el-fedjr, Un jeune ingénieur en électronique, âgé de 25 ans, a été agressé avant-hier par l’imam de la mosquée Bilel de Sidi Amar, une commune de la ville d’Annaba.
Après avoir fini la première prière d’el-fedjr (l’aube), l’imam s’est subitement rué vers le jeune ingénieur assis à l’un des rangs derrière et qui s’apprêtait à accomplir lui aussi la seconde prière. Sous le regard ahuri des fidèles, l’iman happe violemment le jeune homme et commence à lui porter plusieurs coups sur le visage et le cou, ce qui lui a occasionné une incapacité de 3 jours, selon le certificat délivré par le médecin légiste du CHU d’Annaba.
Cette agression inexpliquée aurait été pu avoir des conséquences plus dramatiques n’était l’intervention des fidèles qui ont pu arracher la malheureuse victime des mains de l’imam, en pleine crise d’hystérie.
Le jeune homme a ensuite déposé plainte au commissariat de police et a également saisi la direction des affaires religieuses d’Annaba, pour réclamer des explications à cette agression et exiger des sanctions à l’encontre de l’homme de culte. Ayant certainement pris conscience de la gravité de son acte, l’imam s’est rendu au domicile du jeune homme pour lui présenter ses excuses ainsi qu’à sa famille, lorsqu’il a su qu’une plainte avait été introduite au niveau de sa direction de tutelle.
Toutefois, il convient de signaler que l’imam n’en est pas à sa première affaire du genre car, selon certains résidents de la commune de Sidi Amar, cet homme de religion aurait à plusieurs reprises agressé des fidèles sans aucune raison apparente. Selon certaines indiscrétions, l’imam serait depuis quelque temps de tempérament agressif, bien qu’il jouissait avant ces incidents d’une bonne réputation aussi bien parmi les fidèles que parmi les habitants de la commune. Selon des fidèles, la bonne réputation de la mosquée Bilel tire sa renommée de l’excellent CV de cet imam.

Le Jeune indépendant > 13/09/08 > Samir Benamara


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : Coup d'envoi du festival de la chanson citadine
Actualité suivante »
SR Annaba : Un troisième mandat pour Khelifa Sofiane

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires