Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CÉRÉALES - La production en net recul
Zone Membre
Publicités

Annaba: CÉRÉALES - La production en net recul

Publié le 01/08/2015
La production en net reculLa production de céréales, toutes variétés confondues, a enregistré, cette année, un net recul à Annaba par rapport à la saison agricole précédente. En effet, il n’a  été réalisé que 231.000 quintaux de céréales au terme de la campagne moissons-battage qui vient de s’achever avec un rendement moyen de 18 quintaux à l’hectare,  soit une baisse de 22 pour cent par rapport à celle de l’année 2014. La campagne moissons battages n’a concerné que quelque 11.000 hectares de céréales sur un objectif de 12.000 hectares revu à la baisse car la direction des services agricoles (DSA) tablait préalablement sur la réalisation de plus de 14.000 hectares de céréales en début de la période des labours-semailles . Les inondations des terres agricoles en hiver et la sécheresse qui a sevi durant les mois d’avril et mai , ont été les principaux facteurs à l’origine de la baisse de la production de céréales , selon la direction des services agricoles (DSA) . Au moins 1.100 hectares de céréales ont été déclassés et transformés en fourrages , estiment les mêmes sources qui  estiment que les plaines de la wilaya nécessitent un assainissement à cause  de leur invulnérabilité en rapport avec les inondations en période de l’hiver. En outre la wilaya d’Annaba a besoin de structures intermédiaires  destinées à la mobilisation des eaux pluies qui pourraient être utilisées pour l’irrigation des champs de céréales et de tomate en particulier en cas de sécheresse , en dépit du fait qu’il existe pas moins de 90 retenues collinaires .non exploitées entièrement et mal gérées . L’assainissement des plaines et la mise en place de structures de mobilisation des eaux superficielles qui devraient  en principe susciter l’intérêt des pouvoirs publics  en général et ceux des services agricoles en particulier, représentent , selon des observateurs connaisseurs , des atouts importants pour le décollage du secteur de l’agriculture dans la wilaya d’Annaba réputée à l’époque pour être le fief des cultures industrielles (tomate, soja, tournesol, coton et betterave sucrière).

lestrepublicain-
01 août 2015  - Hocine Akli

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Il se faisait passer pour un procureur de la République
Actualité suivante »
Annaba : PASSEPORTS BIOMETRIQUES - Des photos biométriques refusées par la daïra

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires